Précédent

ⓘ Château du Puiset




Château du Puiset
                                     

ⓘ Château du Puiset

Les ruines du château sont situés près de Janville, au sud-est dÉtampes, au carrefour danciennes voies antiques dAllaines, doù convergent les routes de Beauvais à Blois et de Paris à Orléans.

                                     

1. Historique

Ce site est le témoin des luttes incessantes entre les seigneurs locaux, en lutte contre les premiers Capétiens - qui peinent à asseoir leur autorité - et léglise. Robert II le Pieux 972-1031 fortifia les lieux dune motte castrale composée dune tour de bois protégée par une enceinte. Il épouse Constance dArles vers 986-1032 vers 1003 qui lui donnera six ou sept enfants, mais elle est mal aimée et divise la cour en deux camps. À la mort de son époux, elle tenta dimposer son jeune fils Robert 1011-1076 au lieu et place de l’aîné Henri I er 1008-1060. Elle sempare du château du Puiset et dune partie du domaine royal, son fils Henri I er, doit en faire le siège. Ce château dorigine royale na pas laissé trace dans les documents écrits des différents personnages en ayant eu la garde.

Hugues I er du Puiset, dit Blavons et de Breteuil, mort un 23 décembre, vraisemblablement en 1096, fut le premier seigneur du Puiset. Il était fils dÉrard I er, vicomte de Chartres et comte de Breteuil, et dHumberge de Sours. Il était marié avec Alix de Montlhéry

En 1067, profitant de la minorité du roi Philippe I er de France et de la faiblesse de son autorité, il sempara du château royal du Puiset et sy installa. En 1073, Thibaud III, comte de Blois et de Chartres, le fit vicomte de Chartres. Il se révéla un vassal indocile qui nhésita pas à défier lautorité royale, allant jusquà lui livrer bataille en 1079 devant Le Puiset où larmée royale fut mise en déroute. Il ne fut pas plus respectueux des autorités religieuses, car il fit prisonnier Yves, évêque de Chartres et le tint emprisonné pendant deux ans.

Il épousa Alix de Monthléry, fille de Guy I er, seigneur de Monthléry, et dHodierne de Gometz. La famille de Montlhéry faisait également partie de la noblesse turbulente dÎle-de-France que le roi Louis VI devra mater une génération plus tard. Les alliances des Montlhéry constituèrent un large réseau de nobles qui sengagèrent massivement dans les croisades.

Hugues III du Puiset vers 1095-1132, comte de Corbeil, mort en Palestine en 1132, était fils dÉrard III, seigneur du Puiset et vicomte de Chartres, et dAdélaïde, comtesse de Corbeil. Son père participa à la première croisade et mourut en Palestine en 1099, alors quil était encore enfant. Ce fut son oncle Hugues II qui gouverna le Puiset, avant de partir en Terre sainte en 1106 où il devint comte de Jaffa. Il eut pour précepteur Thibaud dÉtampes. À peine seigneur, il se mit à opprimer et à piller les terres voisines, népargnant ni les églises, ni les monastères. Puis constatant limpunité dans laquelle il exerçait ses méfaits et voulant augmenter le butin, il sattaqua au comté de Chartres, qui était alors le douaire de sa belle-mère, la comtesse Adèle de Normandie, mère du comte Thibaut IV de Blois. Ce dernier tenta denvoyer des soldats mater le vassal turbulent, mais sans succès. Il en appela alors au roi Louis VI. Le roi convoqua un conseil à Melun, où larchevêque de Sens Daimbert et les évêques Jean II Flora, dOrléans, dIves de Chartres, ainsi quAdam, labbé de Saint-Denis, témoignèrent contre Hugues du Puiset. Les charges étant accablantes, le roi décida dintervenir, mais sachant que le seigneur du Puiset disposait dune armée puissante, il agit avec prudence.

Il cita Hugues de Puiset à son tribunal, mais ce dernier se garda de se présenter et fut condamné par défaut. Pendant ce temps, avec laccord de labbé de Saint-Denis qui possédait le lieu, il fit édifier une forteresse à Toury, à deux lieues du Puiset, administrée par Suger. Les travaux terminés, lost royal fut convoqué et mit le siège devant le Puiset. Hugues fut incapable de résister, le château fut pris et incendié, et le seigneur fut capturé et incarcéré à Château-Landon en 1111.

Peu après mourut son oncle maternel, Eudes, comte de Corbeil, dont Hugues était lunique héritier. Il parvint à négocier labandon de Corbeil au roi en échange de la grâce du roi et de sa libération. Profitant dun voyage du roi en Flandre, il reconstitua une armée et attaqua Toury, aidé par les seigneurs de Monthléry et Thibaut IV, entre-temps brouillé avec le roi. Prévenu, le roi, qui nétait pas encore très éloigné de Paris, revint promptement et battit les soldats dHugues sous les murs de Toury. Ils senfuirent, mais se regroupèrent au Puiset où ils commencèrent à édifier un nouveau château en 1112. Mais Louis lattaqua à nouveau et Hugues se retrouva de nouveau emprisonné. Ce nest quen 1118 quil fit raser le château. Il finit par être libéré et partit combattre en Terre sainte, où il mourut en 1132.

                                     

2. Architecture

De grands fossés ont été creusés pour défendre la forteresse et basse-cour. À lintérieur de cet espace se situait deux mottes artificielles ; sur lune delles fut construit la forteresse en bois, sur une motte surhaussée entourée de palissades, à laquelle on accèdait au niveau du premier étage par une échelle, elle mesurait 85 mètres de diamètre. Sur la seconde motte au nord-est, de la première, se trouvait la basse cour comprenant le logis du seigneur, les dépendances, écuries, salle des gardes, réserves, chapelle, ainsi que la tour de Boel également entourée dune palissade. Le grand fossé était protégé par un rempart de terre.

La grande enceinte ovalisée mesurait 420 mètres de long pour 260 mètres de large. Elle couvrait une superficie denviron 8 hectares.

                                     

3. Fouilles archéologiques

Le site a produit de nombreux vestiges archéologiques conservés dans un espace muséal créé par la mairie du Puiset. Les deux mottes castrales sont encore visibles, ainsi que les fossés de lenceinte extérieure dans les parties est, nord et ouest du site. La face orientale de la grande motte est aujourdhui éventrée.

Les utilisateurs ont également recherché:

château du puiset, architecture militaire. château du puiset,

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →