Précédent

ⓘ Marae




Marae
                                     

ⓘ Marae

Un marae, malae, malae, est un lieu sacré qui servait aux activités sociales, religieuses et politiques dans les cultures polynésiennes précédant la colonisation.

Dans toutes les langues polynésiennes, le mot désigne également un espace nu et dégagé. Dans son acception sociale, il désigne spécifiquement un espace dégagé consacré aux réunions, à lintronisation des chefs, aux repas cérémoniels, aux rituels religieux, etc. Dans certains archipels dOcéanie peuplés de Polynésiens, la maison du chef était établie sur le marae. Dans îles de la Société, et plus généralement en Polynésie française, le terme de marae désigne une construction particulière, distincte des places de réunion ou de danse, et au caractère religieux et sacré très prononcé.

Le marae consiste généralement en une surface rectangulaire pavée de pierre, de corail ou nue, dont le périmètre est bordé de pierres plus hautes ou de bois. Il est parfois accompagné dune terrasse pavée supportant des constructions en bois. Au centre de cette surface pavée, parfois sur un côté, une pierre est parfois dressée. Les plus grands marae sont parfois accompagnés de marae secondaires, de chemins et de surfaces dallées de pierres appelées paepae.

                                     

1. Marae de Nouvelle-Zélande

Chez les Maoris de Nouvelle-Zélande, en langue maori, le marae désigne techniquement un espace faisant front au wharenui ou fare-nui ou "maison daccueil". Dans son usage courant, il tend à désigner lensemble du complexe formé par les bâtiments et lespace dégagé consacré. Laire faisant face au wharenui est désigné comme le marae ātea, et sert au pōwhiri ou pao-hiri: les cérémonies daccueil. La maison de rencontre sert aux activités sociales communautaires, comme les discussions importantes, lartisanat collectif, les danses. Le wharekai ou fare-kaï ou "maison des repas" sert principalement pour les repas communautaires.

                                     

1.1. Marae de Nouvelle-Zélande Statut légal

En 1993, selon les termes du Te Ture Whenua Māori Act 1993 en anglais: the Māori Land Act 1993, en français: "loi des terres maories" le marae est en Nouvelle-Zélande enregistré comme une réserve. Chaque marae est géré pour la communauté par un groupe de personnes de confiance board of trustees. Généralement, chaque marae dispose dune charte spécifique négociée entre le groupe qui le gère et la communauté qui y est attachée. La charte définit généralement:

  • la responsabilité des personnes faisant partie du board of trustees,
  • la liste des bénéficiaires du marae: iwi tribus, hapū sous-tribus et whānau familles ; dans certains cas, le marae est pour lensemble de la population de Nouvelle-Zélande,
  • les méthodes de résolution des conflits.
  • le nom du marae et sa description,
  • les principes généraux gouvernant le marae,
  • le système de désignation du board of trustees,

Les utilisateurs ont également recherché:

marae, architecture en océanie. marae,

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →