Précédent

ⓘ Iconostase




Iconostase
                                     

ⓘ Iconostase

Une iconostase est une cloison, de bois ou de pierre, qui, dans les églises de rite byzantin, particulièrement orthodoxes, sépare les lieux où se tient le clergé célébrant du reste de léglise où se tiennent le choeur, le clergé non célébrant et les fidèles.

Elle cache les célébrants aux regards de lassemblée pour présenter à leur place des icônes, selon un programme précis. Une iconostase est en général considérée comme une porte vers le monde divin.

Liconostase est différente du jubé, qui sert à séparer le choeur de la nef dans une église catholique. Le jubé nest pas revêtu dicônes et il sert dambon, de tribune, pour les lecteurs de lépître et de lévangile.

                                     

1. Histoire

À lorigine, dans lAntiquité tardive, le templon, une simple balustrade basse, parfois surmontée de rideaux, séparait le sanctuaire de lassemblée des fidèles. Le développement ultérieur de cette clôture aérée et muette en fait un des principaux supports de limagerie religieuse. À partir de 843, la restauration du culte des images et la propagation de la doctrine qui laccompagnait incitent probablement à placer des icônes sur cette balustrade qui devient opaque et parlante.

Mais il semble que liconostase se soit développée plus tardivement avec la construction, en Scandinavie et en Russie, déglises entièrement en bois. Ces églises ne pouvaient pas recevoir sur leurs murs intérieurs de bois le programme de fresques que lart et la théologie de Byzance avaient élaboré pour des murs de briques et de pierres. On chercha donc à rassembler lessentiel de ce programme sur liconostase.

Entre le XIV e siècle et le XIX e siècle, les iconostases ne cessèrent de se développer. Elles finirent par comporter jusquà dix et même quinze registres superposés dicônes. Le XX e siècle et ses malheurs mirent un terme à cette surenchère et on se contente aujourdhui diconostases plus modestes qui ont lavantage de moins masquer les peintures murales. Elles ont deux ou trois registres et parfois même un seul, le registre inférieur.

Il est à noter que les Églises des trois conciles utilisent un rideau, parfois flanqué dune croix qui sépare les célébrants du choeur, il sappelle le "rideau de Choeur".

                                     

2. Les registres de liconostase

Second registre: les fêtes

On trouve en général, au-dessus, le cycle des douze grandes fêtes de lannée chrétienne, voir Église orthodoxe, liturgie, calendrier, fêtes.

Un quatrième registre: les prophètes

Sur le modèle de la déisis, les prophètes entourent la Vierge Marie du Signe, tenant le Christ.

Dernier registre: les patriarches

Sur le modèle de la déisis, les patriarches de la Genèse entourent limage des trois anges apparus au chêne de Mambré.

                                     

2.1. Les registres de liconostase Premier registre en bas: les grandes icônes

Liconostase est percée de trois entrées. Celle du centre est fermée par une porte à deux battants quon appelle "les portes royales". Elles donnent accès à lautel et présentent limage de lAnnonciation avec celles des quatre évangélistes. Sur les deux portes latérales appelées portes diaconales figurent les archanges Michel et Gabriel.

À droite au sud des portes royales, se trouve licône du Christ bénissant. À gauche, celle de la Vierge Marie tenant le Christ. Ces deux images structurent lespace liturgique et les gestes des participants.

À côté de licône du Christ se trouve celle de saint Jean-Baptiste puis dautres icônes de saints particulièrement vénérés dans léglise.

À côté de licône de la Vierge se trouve licône de la dédicace de léglise un saint ou une fête puis dautres icônes. Lusage russe place licône de la dédicace à côté de celle du Christ et repousse saint Jean Baptiste dune place.



                                     

2.2. Les registres de liconostase Troisième registre: la déisis

Le Christ siège au centre entouré de la Vierge Marie à sa droite et de saint Jean-Baptiste à sa gauche. Après viennent les archanges Michel et Gabriel, puis les princes des apôtres Pierre et Paul, puis des évêques, des diacres, la série peut être très longue et répartie sur plusieurs registres.

                                     

2.3. Les registres de liconostase Un quatrième registre: les prophètes

Sur le modèle de la déisis, les prophètes entourent la Vierge Marie du Signe, tenant le Christ.

                                     

2.4. Les registres de liconostase Dernier registre: les patriarches

Sur le modèle de la déisis, les patriarches de la Genèse entourent limage des trois anges apparus au chêne de Mambré.

Les utilisateurs ont également recherché:

iconostase, architecture religieuse. iconostase,

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →