Précédent

ⓘ Kersaint (Landunvez)




Kersaint (Landunvez)
                                     

ⓘ Kersaint (Landunvez)

Kersaint est un village de la commune de Landunvez, à ne pas confondre avec la commune de Kersaint-Plabennec, également située dans le département du Finistère.

Le village de Kersaint au début du XX e siècle

Le village est connu surtout par sa chapelle Notre-Dame-de-Kersaint, ou Notre-Dame de Bon Secours Itron Varia a Wir Zikour en breton construite à la fin du XV e siècle par Tanguy V du Chastel et son épouse Marie du Pont-lAbbé, en mémoire de saint Tanguy et sa soeur sainte Haude. La chapelle a été rénovée entre 1999 et 2002.

Dans le village se trouvent également la maison des chanoines apothicaires du XVI e siècle, la fontaine sainte-Haude et un viaduc de chemin de fer reconverti en route.

                                     

1. Histoire de la chapelle

Jusquà la Révolution française, la chapelle de Kersaint fut desservie par un collège de chanoines qui habitaient à lentrée du village de Kersaint. "Le bourg de Kersent connaissait alors une grande animation. La collégiale de Notre-Dame-de-Vrai-Secours Itron-Varia-Vir-Zikour, fondée en 1518 par Tanguy V du Chastel, était desservie par six chanoines qui y récitaient les heures canoniales." et une messe y était chantée chaque jour. Ces chanoines, dont la nomination appartenait au seigneur du Chastel-Trémazan, demeuraient à Kersaint "chacun en sa maison", et les noms de leurs résidences sont restés jusquà aujourdhui: Kerbriec, Kerguen, Kerazal, ar Chastel-bihan, etc.

Pendant la Révolution française, la chapelle servit de grange à foin et fut rendue au culte en 1804. Le domaine fut partagé en 1827 entre plusieurs propriétaires.

Transcription des plaques accrochées à lintérieur de la chapelle orthographe et typographie non corrigées:

Cette ancienne Collégiale de Ksaint-Témazan, vendue nationalement le 18 germinal, an V de la République, à été achetée par la famille BAZIL pour la soustraire aux usages profanes et la conserver au culte, et donnée, à titre purement gratuit, avec le cimetiere qui lentoure, à la fabrique de Landunvez par Mme Vve BAZIL, le 3 octobre 1810

La flèche du clocher de Notre Dame de Bon Secours de Ksaint en Landunvez a été abattue par la foudre le 23 Février 1903. Continuant l’oeuvre de Mme BAZIL, qui avit racheté cette chapelle Collégiale pendant la Révolution, pour en faire don à la fabrique de Landunvez en 1810, sa famille a pris à sa charge la reconstruction de la flèche. Elle a été rétablie telle quelle existait avant laccident.

"Les fidèles de la Paroisse, les descendants collatéraux de la famille du CHASTEL et quelques personnes étrangères à la localité ont généreusement fourni les fonds nécessaires à la restauration du corps de lédifice et des vitraux"

Goulven GODEBERT, Président - François CALVEZ, Trésorier - François GODEBERT, Maire - Jean Marie LE ROUX, Recteur

                                     

2. Description de la chapelle

Cette description de la chapelle date de 1903:

"La chapelle la forme dune croix. Le transept gauche est occupé par la chapelle de la Vierge, celui de droite par la sacristie. La nef, sans bas côtés, est très simple, sans autre ornement que les poutres armoriées de la charpente. Les fenêtres sont de style gothique. Le transept est éclairé par une grande baie à rosace ornée de vitraux très ordinaires. Les fenêtres du choeur ont été … garnies de jolis vitraux représentant la légende de saint Tanguy; la grande fenêtre à rosace ouverte autrefois derrière lautel est aujourdhui murée. Sur les poutres sont sculptées les armes écartelées des Du Chastel et des Pont-lAbbé, des Poulmic et des Carman. La grande porte, dont logive est très abaissée, est encadrée de pilastres, doù partent des guirlandes de fleurs et danimaux finement sculptés qui forment un encadrement ogival orné au sommet dun écusson des Du Chastel martelé pendant la Révolution. Les guirlandes se prolongent au-dessus de cet écusson et se terminent par un bouquet de feuillages. Le clocher sans grand caractère fut jeté bas par la foudre il y a dix-huit mois et aussitôt reconstruit."

                                     

3. Le XIX e siècle

Kersaint est ainsi décrit à la fin du XIX e siècle:

"Cest plus loin que Brest, tout là-bas à la fin de la France, un bourg inconnu où, sous la garde dun vieux château démantelé, vivent en liberté des chevaux dans des prairies ; les habitants, qui ne parlent pas français, sont dune race de matelots, et ont, comme ceux de lautre rive en Angleterre cette passion, livresse ; ils se saoulent effroyablement avec des alcools de bois vendus dans les ports par des Allemands ; néanmoins des êtres doux, inoffensifs, rustres, des paysans de Millet, transplantés au bord de locéan."

Laffichiste et artiste Jules Chéret vint en vacances à Kersaint ; son excentricité et son mode de vie il était par exemple escrimeur surprirent les paysans de Kersaint.

                                     

4. Culture

Depuis 1971, une association organise des concerts lété dans la chapelle de Kersaint, dont lacoustique est excellente: le cycle musical de la chapelle de Kersaint.

Les utilisateurs ont également recherché:

kersaint (landunvez), architecture religieuse. kersaint (landunvez),

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →